top of page

États-Unis:Joe Biden se moque de Donald Trump lors du dîner des correspondants de la Maison Blanche


De l'autodérision et des piques pour son concurrent : Joe Biden a respecté la tradition hier soir, lors du dîner annuel des correspondants de la Maison Blanche. Des manifestants pro-palestiniens ont tenté de perturber l'événement.


« Honte à vous », crient une centaine de manifestants alors que les invités en smoking et robes longues pénètrent dans le Hilton de Washington (États-Unis). Des protestataires qui ont réussi à accrocher un immense drapeau palestinien sur la façade de l'hôtel. Mais lors du traditionnel dîner des correspondants, il n'est pas question de la situation à Gaza mais de la campagne présidentielle américaine.


Le président américain Joe Biden attaque son rival Donald Trump : « L'élection de 2024 bat son plein. Eh oui, l'âge est un sujet. Je suis un adulte qui se présente contre un enfant de six ans. L'âge est notre seul point commun. »


Défense du journalisme


Sur un ton plus sérieux, le président américain promet également aux correspondants de la Maison blanche de défendre le journalisme: « Le journalisme n'est clairement pas un crime. Ni ici, ni là-bas, ni nulle part ailleurs dans le monde. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour ramener à la maison les journalistes et tous les Américains détenus à tort dans le monde entier. Je vous donne ma parole en tant que Biden. Nous n'abandonnerons pas tant que nous ne les aurons pas tous ramenés chez eux. »


A l'extérieur, la manifestation se poursuit. L'une des organisations à l'origine du rassemblement, Code Pink veut attirer l'attention sur les reporters palestiniens « tués par l'armée israélienne avec la complicité du gouvernement Biden », selon elle. Dans une lettre ouverte, plusieurs journalistes palestiniens avaient demandé à leurs confrères américains de boycotter ce dîner de gala. Selon le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), une association établie à New York, au moins 97 journalistes ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, dont 92 Palestiniens. Au moins 16 autres ont été blessés.

3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page