top of page

Avec la tendance « gorpcore », les vêtements techniques et les chaussures de rando s'affichent en ville


Le « gorpcore », fusion de vêtements techniques alpins avec le streetwear, s’associe à l’attrait croissant pour la randonnée, façonnant ainsi une tendance incontournable de 2024


Oserez-vous porter des chaussures de randonnées au bureau ? Voire même un imperméable sous le soleil estival ? C’est pourtant le pari audacieux que relèvent au quotidien les adeptes de la tendance « gorpcore ». En d’autres termes, il s’agit de revêtir des vêtements techniques conçus pour les aventuriers, mais dans un contexte urbain.


Kanye West , Drake ou encore Frank Ocean n’ont pas hésité à revêtir doudounes et vestes imperméables de randonnée lors d’événements prestigieux, tels que la Fashion Week. Avec pas moins de 2 milliards de vues sur TikTok, le gorpcore inondent les fils d’actualité des jeunes passionnés de mode, fiers de leur allure technique arborant des marques comme Arc’teryx ou Salomon.


Ce qui a commencé comme une simple tendance sur les réseaux sociaux en 2022 prend aujourd’hui une ampleur considérable, affectant même les pratiques sportives, avec l’adhésion de nombreux nouveaux adeptes aux marques en vogue. La randonnée, l'escalade ou même une simple promenade sont désormais pratiqués par des millions d’urbains, avec la floraison de nombreux collectifs de jeunes randonneurs à travers l’Europe.


Un style qui mène une pratique


« C’est élégant, très brut et sobre, ça me parle », explique Nacim Saïdi (@nacimos_), adepte du techwear depuis 2018. Parisien, il n’hésite pas à arborer du Salomon ou de l’Arc’teryx au quotidien. « Quand il pleut, je sais que je peux sortir une veste technique de ma poche, et vu que je travaille dans l’événementiel, parfois cela nous aide beaucoup pour installer, porter, tirer, gratter. »


Pour ce pratiquant d’escalade, de skate et de randonnée de 24 ans, ce style s’apparente davantage à une culture sportive. Même s’il a bel et bien constaté l’effet de mode des vêtements techniques, pilier incontournable du « gorpcore ». Le style, inspiré de l’expression « Good Ol' Raisins and Peanuts » selon Salomon, en référence au repas préféré des randonneurs.


« En effet, on voit des gens qui n’ont pas de liens avec le monde de la haute montagne porter nos produits et pas nécessairement pour leur usage premier », atteste Stéphane Tenailleau, directeur principal du marketing chez Arc’teryx. La marque canadienne, au départ dédiée aux grimpeurs, a rapidement conquis le monde de la mode, notamment grâce au clip du rappeur YT-Arc'teryx . Celui a inspiré la tendance de tester son imperméable Arc’teryx sous la douche sur TikTok.


La marque voit l’élargissement de son public comme une opportunité pour initier davantage de personnes aux pratiques sportives liées à leur marque, telles que l’escalade, la randonnée, ou encore les sports d’hiver comme le snowboard ou le ski. « Notre objectif ultime est de les amener vers la pratique, car c’est là que nous avons une légitimité », ajoute le directeur lors de l’ouverture de leur nouvelle boutique dans le Marais.


Tout le monde est accro à la rendo


« Les gens ressentent un besoin de nature, de reconnexion. Nous le constatons à travers certaines expériences et initiatives, où nous voyons de plus en plus de participants », explique Stéphane Tenailleau à 20 Minutes. « Il y a neuf ans, nos ateliers accueillaient 50 participants, aujourd’hui, nous atteignons 500 participants et pouvons atteindre 12.000 visiteurs lors de nos événements. » ajoute le directeur marketing.


Un nouveau public qui s’intéresse autant au style qu’au sport, comme en témoigne Felipe, membre fondateur du collectif de randonnée Afrohiking . À 28 ans, avec ses amis passionnés de plein air, ils ont lancé une page Instagram invitant les personnes à les rejoindre lors de leurs randonnées à Madrid ou à Paris, avec un second collectif nommé «Rando fragile ». Leurs deux excursions mensuelles gratuites affichent complet en cinq minutes seulement. Créé depuis janvier 2023, le collectif connaît un succès fulgurant et s’associe avec d’autres à travers toute l’Europe.


« Actuellement, la randonnée est une tendance partout, en partie à cause des vêtements, qui attirent les adeptes du gorpcore », confie le fondateur du collectif. Lui-même adepte de techwear, il avoue : « J’en porte tous les jours, je m’en fous, je porte mon k-way même s’il fait 30 degrés, surtout à Madrid », raconte l’homme originaire de Bordeaux, qui a découvert sa passion pour la randonnée dans les Pyrénées. Perçue comme tendance et cool, la randonnée touche un nouveau public grâce à la mode et bientôt à d’autres formes d’art. La boutique Arc’teryx dans le Marais en est un exemple concret, avec son espace de vie polyvalent comprenant une table de mixage et une salle d’exposition par l’artiste Ivan Le Pays . De même, le collectif de randonneurs Afrohiking envisage d’organiser cet été des randonnées associées à de la musique. Plus accessible avec des collectifs de randonneurs qui naissent dans toute l’Europe, incitant la jeunesse à explorer la nature, s’associant avec différentes formes d’art et adoptant un style tendance, la pratique réunit tous les éléments pour devenir un incontournable cette année.

4 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page