top of page

Céline Dion résignée,le syndrome de la personne raide définitivement installé:"Il est en moi pour toujours"


Interviewée par "Vogue France" dans son numéro de mai, Céline Dion s'exprime comme rarement auparavant sur le syndrome de la personne raide, cette maladie dont elle souffre, qui impacte négativement sa vie mais dont elle essaie de tirer le plus de positif possible.


C'est un retour médiatique qui va faire très plaisir aux millions de fans de la chanteuse québécoise. Depuis plusieurs années maintenant, Céline Dion se bat contre le syndrome de la personne raide, un trouble neurologique rare dont on ne connaît pas la cause et caractérisé par une raideur progressive, principalement au niveau des muscles du tronc. En mars dernier, l'artiste est apparue déchaînée lors d'un match de hockey et beaucoup pensaient alors qu'elle était guérie, mais visiblement, c'est loin d'être le cas.


Pour son grand retour médiatique, Céline Dion a choisi d'accorder une interview au prestigieux magazine Vogue France, dans son édition de mai. Lorsqu'on lui demande comment elle va aujourd'hui, la réponse est à la fois rassurante et inquiétante : "Ça va bien, mais c'est beaucoup de travail. C'est un jour à la fois." Les choses semblent s'être améliorées pour celle qui a été confrontée à la perte d'un homme très important récemment et qui semble encore loin d'être sortie d'affaires : "Je n'ai pas combattu la maladie, elle est toujours en moi et pour toujours. On va trouver, je l'espère bien, un miracle, un moyen de la guérir avec les recherches scientifiques, mais je dois apprendre à vivre avec. Donc c'est moi, maintenant avec le syndrome de la personne raide", explique-t-elle en toute sincérité à nos confrères.


Céline Dion veut "revoir la tour Eiffel"


Une maladie rare qui oblige la veuve de René Angélil à vivre au jour le jour avec ce poids, impactant grandement son quotidien : "Cinq jours par semaine, je suis une thérapie athlétique, physique et vocale. Je travaille autant les orteils, que les genoux, les mollets, les doigts, le chant, la voix... C'est la condition avec laquelle je dois apprendre à vivre maintenant en arrêtant de me questionner" dévoile la chanteuse québécoise de 56 ans, toujours pour Vogue France. Un immense coup dur pour celle qui a fait des résidences de plusieurs années à Las Vegas et qui a dû digérer ce coup du sort. "J'ai commencé par me dire : pourquoi moi ? Qu'est-il arrivé ? Qu'ai-je fait ? Est-ce que je suis responsable ? La vie ne vous apporte pas de réponses. Il faut simplement la vivre !", assure-t-elle, avant de dévoiler son but : "J'ai choisi de travailler de tout mon corps et de toute mon âme, de la tête aux pieds avec une équipe médicale. Je veux être la meilleure de moi-même. Mon but est de revoir la tour Eiffel !" On croise les doigts pour que ce but soit très rapidement atteint.

2 vues0 commentaire

コメント


bottom of page