top of page

Citadelle Henry à la mode au Cap-Haïtien



Le projet « Citadelle à la mode » a eu lieu au Cap-Haïtien. Porté par Òganizasyon pou pwomosyon rad Ayisyen ( OPPRA) en partenariat avec l’Institut de sauvegarde du patrimoine national ( ISPAN), ce projet avait pour but d'offrir de nouvelles perspectives au secteur de la mode et celui du patrimoine dans le Grand Nord. Tenue à Lakou Breda, au Cap-Haïtien, les 25, 26 et 27 mars 2023, « Citadelle Henry à la mode » a réuni designer, exposants et mannequins. C'était un weekend mode à la cité Christophienne. Nous avons rencontré Jackson Badeau, cheville ouvrière de cet événement.


«L'événement Citadelle Henry à la mode a pour objectif de renforcer et promouvoir le secteur de la mode en Haïti. La première édition de ce projet a réuni 21 designers et exposants. Elle a aussi donné lieu à plusieurs activités. On citera des conférences, formations, expositions, ventes et defilé qui ont eu lieu au Palais Sans souci, à Lakou Breda et et Gwòg Bar », a fait savoir le président d'OPPRA. Il se dit aussi satisfait de la réussite cette manifestation artistique et culturelle.


Selon le responsable, la première édition de Citadelle Henry à la mode a été marquée par plusieurs activités liées à la mode, culture et patrimoine. En prélude, soit le 16 mars, un ensemble de conférence et d'ateliers de formation portant sur l'entrepreneuriat ont été tenus. "Designers, exposants et mannequins ont ait la fête et ont contribué à la réussite de l’événement qui a allumé les feux des projecteurs sur le travail des artisans et des designers ", a expliqué le président.


Outre des conférences et des formations autour de la mode et du patrimoine, le public avait aussi pris part à des défilés de mode le 24 mars à Lakou Breda, le 25 mars à Sans Souci et finalement le 26 mars sur le boulevard du Cap-haïtien. Ces rendez-vous ont permis aux designers de montrer leur créativité à travers les défilés et aux exposants de montrer leur inventivité en proposant une collection de pendentifs, de bracelets, de sacs à main, de vêtements, de sandales en macramés et d’autres articles artisanaux utilitaires étaient une véritable fête pour le visiteur.


Selon monsieur Badeau, les mannequins étaient à la hauteur de leur talent. Ils ont présenté différentes pièces qui ont nécessité plusieurs heures de travail grâce au concours de Okbrand Mark, Jordm, Sam Art et Ciseaux d’or. Il faut noter au passage que les participants ont contribué à la réussite de cette activité. Ils ont reçu du Conseil municipal de Cap-Haïtien sans oublier le public qui a pleinement répondu à l'appel.


Pour Jackson Badeau, cette première édition est un coup de maître Le responsable en a profité pour lancer un appel aux différents acteurs de la société civile et des autorités étatiques dans le pays à investir dans les secteurs de la mode et du patrimoine qui offrent, selon lui, de grandes opportunités économiques pour le pays. Ils peuvent être aussi un pôle d’emploi pour les jeunes qui étaient au cœur de cette activité. « Citadelle Henry à la mode » est une expérience à pérenniser. Il faut le concours de tous pour booster le secteur culturel haïtien ", a-t-il ajouté.

18 vues0 commentaire

Comments


bottom of page