top of page

Cocaïne : Kevin Costner explique sa ligne de conduite


L’acteur s’estime chanceux de ne pas apprécier cette substance hautement addictive


En tant qu’aspirant acteur à Hollywood dans les années 70, il aurait été étonnant que Kevin Costner ne tombe pas… nez à nez avec une ligne de cocaïne à un moment ou un autre. Toutefois, ce n’est pas lors d’une soirée entre célébrités que le comédien a été mis pour la première fois en contact avec ce produit, mais alors qu’il travaillait encore en tant que régisseur dans un studio de tournage, bien avant de percer.


A l’époque, une équipe d’électriciens était intervenue pour installer des câbles en prévision d’une grosse production, et Kevin Costner avait pris l’initiative de les aider autant qu’il le pouvait. Au sortir de ce chantier long de trois semaines, les techniciens avaient voulu remercier le jeune homme qu’il était en lui offrant un petit quelque chose.


« À un moment donné, ils m’ont amené dans la régie et m’ont dit "Tiens", et ils ont sorti une petite ligne de coke. Puis ils m’ont dit : "Merci pour tout ce que tu fais pour nous" », s’est souvenue la star de Yellowstone au micro du

Podcast Armchair Expert.


Pas très emballé par la chose, Kevin Costner a eu une réaction qui a eu pour effet de briser ce moment de camaraderie et de sceller son rapport à la cocaïne à jamais .


Viré du club



« J’ai dit : "Hé, ça coûte combien ça ?" Il m’a répondu : "Ça coûte environ 20 dollars" et j’ai dit : "Je peux te dire quelque chose ?" Il m’a répondu : "Oui, p*tain. Bien sûr, mec, quoi ?" J’ai dit : "Écoutez, j’essaie d’acheter ma première maison. Si vous pensez que ce que je fais est cool, je préfère avoir 20 dollars". Et j’ai été viré du club immédiatement », a encore raconté Kevin Costner.


Plus tard, une fois devenu célèbre, le vétéran de Hollywood s’est senti très chanceux de ne pas aimer la cocaïne là où tant de gens autour de lui étaient accros, à commencer par son amie Witney Houston dont la mort, à l’âge de 48 ans, a en partie été provoquée par cette substance.


0 vue0 commentaire

Commentaires


bottom of page