top of page

Femmes modèles et inspirantes, quatrième édition : pari réussi pour le REFEHMI

Dernière mise à jour : 26 janv.




La quatrième édition de Femmes modèles et inspirantes a eu lieu les 5 et 6 janvier au CARIBE Convention Center initiée par le Réseau des Femmes Haïtiennes Modèles et Inspirantes (REFEHMI), cette initiative vise à honorer 50 femmes haïtiennes évoluant dans différentes sphères de la vie nationale.

C’est sous le thème de « Fanm se Wozo » que la quatrième édition de Femmes Haïtiennes Modèles et Inspirantes s’est déroulé les 5 et 6 janvier 2024. Deux journées chargées d’émotions, durant lesquelles 50 femmes haïtiennes ont reçu des plaques d’honneur en raison de leur contribution dans la société haïtienne. Évoluant dans des domaines différents, ces femmes, qui depuis fort longtemps militent pour non seulement leur bien être personnel et familiale, mais contribue d’une manière ou d’une autre à l’avancement du pays, au développement économique, au rehaussement de la femme, à la protection des enfants, ect. Elles sont donc 12 femmes dans le secteur éducatif, douze dans la gouvernance, 8 dans le secteur artistique et culturelle et 18 dans des domaines divers. « Nous sommes très contents d’avoir organisé cette édition, malgré la situation du pays. Certaines femmes n’ont pas pu venir, dont certaines du Centre, de l’Artibonite et du Sud-est », a indiqué le coordonnateur du prix, Amos Cincir. Les organisateurs ont prit le soin de mettre en lumière non seulement les femmes qui vivent en Haïti mais également celles de la diaspora, tel que répartit : 38 femmes en Haïti et 12 dans la diaspora ( Canada, États-Unis et l’Espagne). Selon Amos Cincir, l’équipe organisationnelle a opté pour le chiffre 50 parce que cela signifie ‘’la révolution’’, puisque ces dernières sont les pilliers du monde et de la société. Il a également fait savoir que si l’on désire donner une autre alternative au pays il est préférable de mettre en lumière ces femmes longtemps rester dans l’ombre.


« Participer à la 4 édition des 50 femmes modèles et inspirantes, était pour moi une belle expérience. Au début, je n'y croyais pas parce que je travaillais toujours dans l'ombre. Mais le staff m'a convaincu que même dans l'ombre, j'ai fait un impact sur la vie des autres. J'ai assisté à une bonne partie de la cérémonie avec des larmes aux yeux. J'étais contente » a précisé Marie Danielle Pierre-Louis originaire des Cayes évoluant dans l’entrepreneuriat, formatrice en micro finance, créatrice et accompagnatrice des mutuelles de solidarité dans les zones vulnérables du département du Sud et des Nippes.


« J’ai été très émue mais aussi étonnée parce que je ne les connaissais pas, et comment ils ont pu savoir ce que je faisais. J’ai été u parce que je me suis dit au moins cela va encourager d’autres femmes et filles à s'engager au niveau de leur communauté. Le travail des femmes a besoin d'être reconnu pour que plus de femmes s'impliquent. J’ai participé à la première journée et cela a été super. J’ai rencontré des femmes extraordinaires. Et je pense que c’est une opportunité pour que nous puissions former un network indépendamment de nos domaines de travail », a indiqué Mme Gabrielle Paul qui travaille dans le Renforcement de capacité et la sensibilisation.


Des anciennes nominées tel que : Maguy Durce, Marie Wilberge Brunache, Anne-Michelle Kemissa Trecile, Marie-Clerette Doris Desamours, May Lissa Laguerre Bigord, Rose-Darline Chatelain Saint-Louis et Esther Chrysostome ont été de la partie en tant qu’embassadrice, elles ont ainsi profiter de témoigner de leur satisfaction et ont du coup encourager les organisateurs à continué sur la même lancée.


Les invités d’honneur de cette quatrième édition ont été respectivement, le Dr Cassandra Jean-François, l'économiste Enomy Germain et l'acteur de développement Louino Robillard. Lors de ce bel événement riche en émotions, le protecteur du citoyen Renan Hedouvil en a profité au cours de son intervention a salué le courage et la détermination de ces femmes et aussi a félicité les membres organisateur. Selon le représentant de Banj Juste-Coeur Beaubrun le parcours de ces femmes est une source d’inspiration pour les jeunes il a également fait savoir qu’elles sont des pilliers fondamentaux d’un avenir équilibré et prospère pour le pays.


La principale instigatrice de ce prestigieux prix est Eunice Cincir Autriche et coordonnatrice générale du Réseau des Femmes Haïtiennes Modèles et Inspirantes (REFEHMI), elle n’était cependant pas présente lors de cette quatrième édition à cause de ces études à l’extérieur du pays.


8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page