top of page

Graceland, la propriété d’Elvis Presley, a été sauvée de justesse de la vente


La petite-fille du King, Riley Keough, accusait une société d’avoir imité la signature de Lisa Marie Presley pour justifier d’un prêt non remboursé


Graceland, la propriété où à vécu Elvis Presley avec sa famille à Memphis, dans le Tennessee, a été sauvée in extremis d’une vente aux enchères apparemment frauduleuse. C’est en tout cas ce que dénoncel Riley Keough , la petite-fille du King, dans une plainte déposée en début de semaine et à laquelle la justice a répondu promptement en bloquant la vente qui était fixée au 23 mai.


D’après la star de Daisy Jones and The Six, une compagnie du nom de Naussany Investments & Private Lending LLC aurait imité la signature de sa défunte mère, Lisa Marie Presley, afin de permettre la vente de la propriété. Aux dires de cette organisation, la fille d’Elvis Presley avait hypothéqué Graceland pour garantir un prêt de 3,8 millions de dollars contracté peu avant sa mort en janvier 2023.


Or, d’après Riley Keough, ce soi-disant emprunt comporte de nombreuses zones d’ombre.


La maison des fans


Dans sa plainte, Riley Keough va jusqu’à questionner l’existence même de Naussany Investments en tant que société, et affirme que sa mère n’a jamais rencontré le notaire impliqué dans cette transaction et, de fait, n’a jamais rien signé.


Quoi qu’il en soit, Graceland reste pour l’heure le sanctuaire dédié à la mémoire d’Elvis que les fans peuvent visiter.


« Il n’y a pas de vente forcée. En d’autres termes, la plainte déposée vise à mettre un terme à la fraude », peut-on lire dans un communiqué produit par Elvis Presley Enterprises et publié par People . « Il n’y aura pas de saisie. Graceland continuera à fonctionner comme elle l’a fait au cours des 42 dernières années, en veillant à ce que les fans d’Elvis du monde entier puissent continuer à vivre une expérience exceptionnelle lorsqu’ils visitent sa maison emblématique. »


Désormais, la justice laisse à Naussany Investments le temps de produire une défense avant de fixer la date d’un procès qui, à coup sûr, permettra d’éclaircir cette histoire.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page