top of page

James Blunt accuse la pression hollywoodienne d’avoir tué Carrie Fisher


L’actrice serait retombée dans la drogue afin de mincir pour les suites de « Star Wars »


Pour James Blunt , il ne fait aucun doute que la pression hollywoodienne est à l’origine de la mort prématurée de Carrie Fisher . Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’interprète de You’re Beautiful était très proche de l’actrice bien connue pour avoir campé le rôle de la princesse Leia dans la saga Star Wars .


« La veille de sa mort, elle est passée chez moi et elle m’a dit qu’elle avait vraiment maltraité son corps pour retrouver le rôle de la princesse Leia dans les nouveaux films de Star Wars », a raconté James Blunt lors d’un passage au Hay Festival pour la promotion de Loosely Based on a Made-Up Story, son autobiographie.


Un cocktail de drogues terrifiant


« Elle était donc très optimiste et positive, mais ils ont exercé beaucoup de pression sur elle pour qu’elle mincisse », a ajouté James Blunt dont les propos ont été transcrits par The lndependent . « Elle a dû se mettre beaucoup de pression et a recommencé à se droguer. Au moment où elle est montée dans l’avion, elle s’était pratiquement suicidée. Ils ont dit qu’il s’agissait d’une défaillance cardiaque, mais elle avait pris suffisamment de drogues pour faire une grande fête. »


Effectivement décédée en 2016 à l’âge de 60 ans des suites d’une crise cardiaque survenue dans un vol Londres-Los Angeles, l’autopsie a révélé des traces de cocaïne, de méthamphétamine, d’ecstasy, d’opiacés et enfin d’alcool dans son organisme.

0 vue0 commentaire

Comentarios


bottom of page