top of page

« Je t’aime, nous t’aimons »… Les artistes français rendent hommage au pianiste Nino Vella, mort à 31 ans


L’annonce, mardi, du décès de Nino Vella, membre du duo Rouquine, mais aussi compositeur et producteur ayant collaboré avec de nombreux artistes, a suscité une vague d’émotion et d’hommages, de Vianney à Barbara Pravi et Eddy de Pretto


«Je continuerai à faire résonner ton piano dans toutes salles de France. Tu restes immense. » A l’image d’Eddy de Pretto, une foule d’artistes français a rendu hommage sur les réseaux sociaux à Nino Vella après que son décès a été annoncé mardi par sa maison de disques, Sony Music. L’artiste est mort lundi, « dans son sommeil, chez lui à Paris », selon un de ses proches cités par Le Parisien.


Nino Vella formait avec Sébastien Rousselet, originaire des Pays-de-la-Loire comme lui, depuis 2020, le duo Rouquine. Ensemble, ils avaient remporté l’année suivante « The artist », le télécrochet lancé par Nagui sur France 2. Deux albums ont vu le jour, Masculine, en 2022, et Mammifère, sorti en mars et que les deux artistes devaient défendre lors d’une tournée française en 2025.


« Que ton repos soit aussi doux que tu l’étais »


Nino Vella a aussi contribué en tant que pianiste, compositeur, producteur ou réalisateur à la création musicale tricolore. Outre Eddy de Pretto, pour lequel il a notamment composé un grand nombre des titres de l’album CRASH COEUR paru l’an passé, il a œuvré depuis une dizaine d’années, entre autres pour Patrick Bruel, Yannick Noah, Yseult, Claire Laffut ou Maes.


« Mon frère, la légende… Le vide est abyssal. Je ne crois même pas à ces mots que j’écris. Je t’aime, nous t’aimons. Repose en paix. Ta musique continuera de transcender nos cœurs. Jusqu’à l’infini », a réagi sur Instagram le rappeur Lord Esperanza. « Que ton repos soit aussi doux que tu l’étais », l’a salué November Ultra alors que le duo Madame Monsieur se dit « sous le choc ». « C’est irréel », a écrit Joyce Jonathan, parlant de lui comme d’un « homme merveilleux de talent et d’humanité ».


« Adieu mon ami. Tu vas beaucoup me manquer, a également réagi sur Instagram Vianney . Je garde précieusement ces moments où nous avons croisé ma guitare et ton piano sur scène, en studio, à "Taratata"… Nous étions loin d’avoir vu toute l’étendue de ton infini talent. Merci pour celui que tu étais. »


« T’étais beau. Brillamment humain »


Barbara Pravi a rédigé un long post intime et émouvant sur son profil Instagram. « Ça faisait 6 mois qu’on s’était pas vu et la vérité c’est que les dernières fois qu’on s’est croisés c’était pour se reprocher des trucs entre deux rires. La vérité aussi, c’est que quand on s’est aimé, on ne s’oublie jamais. En tout cas moi je t’oublierai pas », a commencé l’autrice, compositrice et interprète qui a accompagné son message d’archives personnelles de moments passés avec Nino Vella.


« J’oublierai pas que t’as changé ma vie à un moment où elle partait complètement en sucette. (…) J’oublierai pas comme on s’est confié. J’oublierai pas tout ce qu’on s’est écrit », a confié la chanteuse, filant l’anaphore, mêlant souvenirs professionnels et plus personnels.


« Tout était toujours facile pour toi, et moi je trouvais ça fou parce que je trouve pas que la vie soit simple mais toi tu semblais tout prendre à la légère. En fait tu prenais pas à la légère, tu temporisais avec intelligence pour que ça fasse moins mal. T’étais beau. Brillamment humain », a-t-elle poursuivi. Et de conclure : « Je vais espérer trouver un signe de toi dans une prochaine loge, peut-être. Ou dans le vent. Ou dans les étoiles. Je t’embrasse Nino. Merci, pour tout. Je t’ai tellement aimé »

0 vue0 commentaire

Kommentare


bottom of page