top of page

Jean Reno préfère New York à Paris qu’il « n’aime plus du tout »



L’acteur coule des jours heureux dans la Grosse Pomme où il a rencontré Zofia, la mère de ses deux enfants


Si l’on n’a pas beaucoup de nouvelles de Jean Reno , ce n’est pas pour rien. L’acteur de Léon a fui Paris , ville qu’il juge « chaotique et violente », pour trouver le bonheur à New York avec sa femme Zofia, avec qui il a eu Cielo en 2009, et Dean en 2011.


Celui qui s’apprête à sortir son premier roman d’espionnage et de suspense, Emma (éd. XO), a confié à Partis Match avoir trouvé sa place dans la Grosse Pomme, « une ville facile que je préfère à Los Angeles ». L’acteur a en effet « beaucoup souffert de la solitude » dans la cité des Anges, où il a « vécu six mois pendant le tournage de Godzilla ».


Et dans son quartier très prisé de Greenwich Village, l’acteur, qui était récemment à l’affiche de Maison de retraite 2, s’est construit un cercle rapproché d’amis de tous horizons. « Il y a des gens avec lesquels je m’entends bien. Des français , comme Marc Lévy (…) et des Américains comme Robert de Niro, qui n’habite pas loin. »


Le pote Robert


On apprend ainsi qu’il a développé une relation « forte » avec l’acteur des Affranchis. « Je dis qu’il ne faut pas rencontrer ses idoles : on est souvent déçu. Mais Robert fait partie de ces rares légendes qui gagnent à être connues, c’est quelqu’un de très profond », assure-t-il.


En tout cas, la France semble bien loin à celui qui revendique des origines espagnoles . « En Amérique, si vous parlez d’ouvrir un magasin de bonbons, tout le monde trouvera l’idée formidable. En France, on vous regardera comme un fou », explique-t-il.


Cependant, si à 75 ans, il « n’aime plus du tout » Paris, il estime que « le Sud, c’est formidable ». D’autant que « Daniel Auteuil est tout près de chez moi. Didier Flamand est à Arles . » Le comédien est même devenu adjoint à la mairie des Baux de Provence en 2020, où il s’est marié, avec Nicolas Sarkozy comme témoin, et est en charge des grands événements et des relations internationales du village des Alpilles.

0 vue0 commentaire

Comentarios


bottom of page