top of page

Jeane Manson victime d'un malaise cardiaque après avoir affronté Coline Berry au tribunal, la chanteuse hospitalisée


Jeane Manson est actuellement à l'hôpital après avoir été victime d'un malaise cardiaque le 7 mai 2024 alors qu'elle se trouvait à la cour d'Appel de Lyon dans l'affaire qui l'oppose à son ex-belle fille Coline Berry-Rojtman. C'est en sortant de la salle d'audience que la chanteuse américaine s'est senti vasciller...


Le 7 mai 2024, Coline Berry-Rojtman a affronté une nouvelle fois son ex belle-mère Jeane Manson et les proches de son père Richard Berry à la cour d'appel de Lyon dans le procès qu'elle a intenté contre eux pour "viol sur mineur de 15 ans par ascendant, agression sexuelle sur mineur de 15 ans, et corruption de mineur, commis en 1982 et 1986". Le comédien était lui absent, pour cause de tournage.


Selon nos informations, après la fin du procès, aux alentours de minuit, Jeane Manson s'est senti partir alors qu'elle quittait le tribunal de Lyon et se trouvait à l'extérieur du bâtiment en présence de son avocat. Une fois sur place, les pompiers ont constaté un malaise cardiaque alors qu'un malaise vagal était envisagé dans un premier temps et l'ont évacuée sous assistance respiratoire à l'hôpital. La chanteuse américaine de 73 ans est toujours ce matin sous assistance cardiaque à l'hôpital St Joseph de Lyon. Suivie depuis plusieurs semaines pour insuffisance cardiaque, la chanteuse américaine sera rejointe par son cardiologue cet après-midi à l'hôpital.


De son côté, l'AFP (qui a relayé cette information après Purepeople), apporte d'autres précisions. Jeane Manson a été victime d'une crise cardiaque. Les pompiers ont confirmé sa prise en charge dans la soirée pour "une douleur thoracique". Elle a été secourue "par les pompiers" dans l'enceinte de la cour d'appel, puis hospitalisée "dans un état critique", selon l'agent de l'artiste. "Son état est faible" et "une intervention est programmée aujourd'hui", a-t-il précisé à l'AFP.


L'ancienne compagne américaine de Richard Berry a quitté la salle d'audience précipitamment dans la soirée, visiblement très agitée, au moment où son avocat devait prendre la parole pour sa plaidoirie, a constaté une journaliste de l'AFP.


Peu de temps après l'annonce du malaise cardiaque de Jeane Manson, son agent Fabien Lecoeuvre s'est exprimé à BFMTV. "Ses jours ne sont plus en danger et son pronostic vital n'est pas engagé", a-t-il fait savoir. Des nouvelles rassurantes donc...


« Jeane Manson nie une fois encore les accusations de Coline Berry »


Jeane Manson s'est dit affligée par les accusations de Coline Berry lors du procès dont le délibéré a été fixé au 17 juillet prochain à 13h30. "Au moment où elle raconte toutes ces âneries, ça me tombe sur la tête ! Elle dit que je faisais des choses avec mes seins (le mime de la cymbale), qu'elle a dû lécher le sexe de son père (Richard Berry), que je me baladais toute nue à la maison, que j'étais dans une secte pédophile Les Enfants de Dieu. Tout cela est faux !", a-t-elle déclaré à la cour d'appel de Lyon comme le rapporte Le Parisien. Lors de l'audience mardi, Jeane Manson a répété "Je ne suis pas une violeuse, pas une menteuse". "Je suis une victime, je n'ai pas dormi depuis trois ans", a-t-elle répété. Son avocat Jacques Verdier a dénoncé une "vengeance" de Coline Berry-Rojtman contre son père, dont sa cliente "apparaît comme une victime collatérale".


En effet, Coline Berry-Rojtman avait indiqué que lorsqu'elle "avait entre 6 et 10 ans, son père se promenait régulièrement nu et en érection devant elle et la faisait participer, avec sa compagne d'alors, Jeane Manson, au 'jeu de l'orchestre' : tandis que Jeane Manson mimait des cymbales avec ses seins, Coline devait jouer de la flûte ou de la trompette avec le sexe de son père en érection" précisent nos confrères.


Coline Berry-Rojtman a maintenu sa position: "C'est pour moi l'injustice la plus flagrante car je suis poursuivie pour avoir dénoncé les faits dont j'ai été victime." "Elle doit être protégée", a martelé l'un des avocats de la défense, Patrick Klugman, en clôture des débats, appelant la cour à "faire cesser ce scandale".


De son côté, la soeur de l'acteur, Marie Berry, a confié être "outrée" par les propos de Coline : "Je suis outrée des accusations portées par ma nièce (...) C'est une manipulatrice. Quand elle était petite, elle avait tendance à raconter beaucoup d'histoires à dormir debout. Dans la famille on l'appelait Coco la mytho". De son côté, Marilou Berry a clairement affiché son soutien à Coline .


L'affaire judiciaire entre Richard et Coline Berry relancée


Pour rappel, la plainte de Coline Berry-Rojtman avait abouti à un classement sans suite pour prescription en août 2022. Jeane Manson avait par la suite porté plainte pour diffamation contre Coline Berry. Cette décision avait été confirmée par la cour d'appel de Riom (Puy-de-Dôme) quelques mois plus tard. Mais en décembre 2022, la Cour de cassation avait finalement annulé ces décisions reportant ainsi une nouvelle audience au 7 mai 2024.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page