top of page

Jennifer Aniston se confie sur la violence de son entrée dans la ménopause


L’actrice aurait aimé être plus informée sur le sujet avant d’être touchée


Certes , Jennifer Aniston a beau ne pas trop faire ses 55 ans, mais elle a déjà subi de plein fouet les effets de la ménopause. Un changement hormonal qui peut s’avérer violent et sur lequel l’actrice était, elle doit bien l’admettre, mal informée avait d’en être atteinte.


« J’aurais aimé avoir été un peu informée avant parce que tu embarques là-dedans quasiment à l’aveugle », a déploré la star de Friendslors d’une discussion organisée par le Hollywood Reporter avec également Naomi Watts, Jodie Foster, Nicole Kidman , Sofía Vergara, Brie Larson et Anna Sawai.


Étrangère à soi-même


« C’est comme si un extraterrestre prenait le contrôle de votre corps et que tout n’avait plus aucun sens », a poursuivi Jennifer Aniston. « Ça vous affecte dans votre vie et dans votre travail. »


Et quant au manque d’informations concernant la ménopause , l’actrice en veut un peu à sa mère de ne pas l’avoir briefée, à défaut du corps médical ou des médias.


« Tout dépend du moment où votre mère en est passée par là, ce que, dans mon cas, je n’ai pas su. Juste ça aide d’avoir quelques informations. Mais bon, n’en parlons plus… », a conclu Jennifer Aniston qui s’est visiblement raidie à l’évocation de sa mère.


Il faut dire que l’actrice n’a plus adressé la parole à sa mère pendant six ans, lorsque sa génitrice, Nancy Dow, a profité, en 1999, du succès de Friendspour sortir un livre sur sa fille. La mère de Jennifer Aniston est décédée en 2016, à 79 ans, et elles s’étaient réconciliées avant.

0 vue0 commentaire

Comentarios


bottom of page