top of page

La reine Camilla s’inquiète pour la santé de son mari qui « n’écoute pas ce qu’on lui dit »


Le roi enchaîne les apparitions publiques tout en suivant toujours un traitement contre le cancer


La reine Camilla n’a pas caché son inquiétude et son mécontentement sur l’attitude de son mari face à sa santé lors d’un événement littéraire à Hampton Court, au sud-ouest de Londres, le week-end dernier. À en croire sa femme, plus rien n’arrête Charles III , qui a commencé à reprendre quelques fonctions publiques depuis fin avril après une pause de plusieurs mois pour suivre un traitement contre le cancer.


Lors d’un échange avec l’écrivain Lee Child, à qui l’on doit la saga Jack Reacher , l’épouse du souverain n’a pas caché sa frustration au sujet du roi qui « va bien », mais « ne veut pas ralentir et n’écoute pas ce qu’on lui dit », comme le rapporte Sky News .


En guise de réponse, l’auteur a déclaré avec ironie : « On dirait que c’est un mari typique. »


« Frustré » et impatient


Souvent interrogée sur l’état de santé du souverain de 75 ans, sa famille a plusieurs fois évoqué sa frustration et son impatience à l’idée de réintégrer ses fonctions publiques malgré l’avis des médecins qui lui ont préconisé plusieurs mois de tranquillité pour suivre un traitement contre le cancer, dont il a annoncé souffrir en février.


Le mois dernier, la reine Camilla a déclaré à une journaliste du Times & Sunday Times lors d’une garden-party : « (Il) va mieux. Enfin, il irait mieux s’il se comportait bien ».


Quelques mois plus tôt, le neveu du roi, Peter Phillips, fils de la princesse Anne, a révélé dans une émission de télévision australienne que son oncle était « de bonne humeur », mais aussi « profondément frustré » par les restrictions imposées par son traitement.


Première visite à l’étranger


« Il pousse toujours son personnel, ses médecins et ses infirmières, tout le monde, pour demander : "Non mais allez, est-ce que je peux faire ceci ? Est-ce que je peux faire cela ?" », a-t-il raconté en mars à Sky News Australia .


La semaine dernière, le roi a pu participer aux commémorations des 80 ans du Débarquement de Normandie et a même effectué un passage en France à l’invitation d’Emmanuel Macron, marquant son premier séjour à l’étranger depuis l’annonce de sa maladie.

4 vues0 commentaire

Opmerkingen


bottom of page