top of page

Le chef Etchebest est passé par toutes les émotions lors de la dernière de « Top Chef »


Le juré de l’émission de cuisine de M6 a dû assister, impuissant, aux difficultés de sa candidate


La journée de Philippe Etchebest a bien failli tourner au vinaigre lors d’une épreuve de l’épisode de Top Chef d’hier, qui s’est déroulée dans le train Venice-Simplon-Orient-Express sous la houlette de Jean Imbert . Le chef bordelais a observé à l’écran la réalisation d’un bœuf Wellington par Marie Pacotte, une des dernières candidates de l’émission qu’il accompagne désormais.


Or, pour se démarquer, la jeune femme a choisi de jouer les originales avec ce plat britannique, qui consiste en une pièce de bœuf servie en tourte. Si au début, le chef Etchebest s’est montré légèrement inquiet par son initiative, la réalisation de cette dernière l’a rendu plus que nerveux.


« C’est terrible »


« Ce qui serait bien, c’est que tu commences à faire le montage de ton bœuf Wellington. C’est gros son truc. Sa viande, ça ne va pas, ça ne va pas ! », a-t-il remarqué, avant d’ajouter : « C’est terrible, elle aurait dû mettre sa feuille de papier sulfu (risée). »


La candidate, qui ne pouvait pas l’entendre, a visiblement des antennes puisqu’elle a déclaré au même moment : « Alors là, je n’ai pas été maligne, je sens que le chef Etchebest est en train de crier. Chef on ne s’énerve pas. »


Particulièrement inquiet par le temps de cuisson, Philippe Etchebest a ensuite perdu son sang-froid face au retard de sa candidate. « Dépêche-toi, dépêche-toi Marie, arrête de parler, je t’en supplie quoi », a-t-il lâché en l’observant, ébahi, s’atteler à la décoration de sa pâte alors que d’autres candidats avaient déjà mis leur plat au four. « Vas-y, mais je t’en supplie, mets-le à cuire. Il est gros ton truc ! »


Cauchemar en cuisine


De plus en plus paniqué par le temps, il s’est à nouveau laissé emporter : « Il faut qu’elle le mette au four, c’est mort sinon (…) Je ne sais pas si ça va suffire, Marie. C’est court, c’est court putain ! » De son côté, la candidate s’est finalement résignée à servir un plat peu cuit, au grand désespoir du chef .


La surprise a cependant été de taille lorsque Marie Pacotte a fini par remporter la manche pour l’originalité de sa création, malgré un certain manque de cuisson au niveau de la garniture.


Le chef Etchebest a donc vécu toute la gamme émotionnelle possible, du plus grand désarroi à la plus grande joie. Le voir dans tous ses états a fait le bonheur de certains téléspectateurs qui s’en sont beaucoup amusés sur les réseaux sociaux.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page