top of page

Le comédien Matthew Rhys remercie Taylor Swift de faire connaître Dylan Thomas, le poète qu’il incarne au théâtre


Ce 14 mai se tient d’ailleurs la journée internationale d’hommage à Dylan Thomas


Quel est le point commun entre l’autrice et chanteuse Patti Smith et le comédien gallois Matthew Rhys , célèbre pour le rôle de Philip Jennings dans la série The Americans ? Non seulement, ce sont tous les deux de grands admirateurs du poète Dylan Thomas mais ils ont tenu, à quelques jours d’écart, à remercier Taylor Swift .


La première pour avoir été mentionnée au côté de Dylan Thomas dans le nouvel album de la superstar, « The Tortured Poets Departement » . Le second pour à peu près la même raison, même s’il n’a pas eu cet honneur d’être cité : grâce à ses couplets écoutés par des centaines de millions d’auditeurs, l’acteur estime que Taylor Swift participe à faire connaître à un nouveau public le travail de ce grand auteur, dont on fête d’ailleurs ce 14 mai la journée internationale.


Mais Matthew Rhys n’est pas qu’un fan qui voue une « obsession vertigineuse » pour le poète gallois depuis de nombreuses années, c’est aussi son interprète dans la pièce biographique qui débute en ce moment même sur les planches de New-York , « Dear Mr Douglas ».


« On nous a demandé de nous taire pour écouter les paroles »


Le comédien se dit convaincu de l’impact culturel de Tay-Tay, notamment chez les plus jeunes : « Il y avait une fille de 12 ans chez nous quand l’album est sorti. Ça a été un grand moment : on nous a littéralement demandé de faire silence pour écouter les paroles. Mais, quand j’ai entendu le passage qui mentionnait Dylan, je n’ai pas pu retenir de crier 'woohoo' et on m’a intimé de me taire tout de suite. »


Ensuite, a raconté le comédien à l’antenne galloise de la BBC, « j’ai reçu le plus beau des cadeaux : une enfant de 12 ans m’a demandé qui était Dylan Thomas et elle a regretté d’avoir posé cette question. Huit heures plus tard, j’étais encore en train de réciter quelques-uns de ses plus beaux poèmes. »


Dans le refrain du morceau qui donne son nom à son onzième album, la chanteuse américaine répète en effet : « And you’re not Dylan Thomas, I’m not Patti Smith. This ain’t the Chelsea Hotel [une adresse new-yorkaise bien connue pour avoir logé de nombreux artistes, y compris Patti Smith et Dylan Thomas], we’re two idiots. »

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page