top of page

Misa Hylton, la mère d’un des enfants de P. Diddy, réagit à la vidéo où le rappeur tabasse Cassie


Une autre femme a porté plainte pour agression sexuelle contre celui qui avait légalement changé son prénom pour « Love »


Les langues se délient depuis la diffusion de la vidéo montrant P. Diddy rouant de coups Cassie, à terre après avoir été fracassée contre le mur. A croire qu’il aura fallu que le public voie pour que les victimes soient crues et que les témoins se manifestent. Il y a 30 ans de cela, Misa Hylton mettait au monde Justin, le fils né de ses amours avec le rappeur. Voir cette vidéo tirée des caméras de surveillance d’un hôtel de luxe a « ravivé (s) on propre traumatisme ».


« Cela me brise le cœur de savoir que Cassie doit revivre l’horreur de son agression et je lui envoie tout mon amour. Je sais exactement ce qu’elle ressent, et à travers mon empathie, cela a ravivé mon propre traumatisme », a-t-elle partagé sur Instagram, en légende de photos des autres enfants de Puff Daddy : Quincy (32 ans), Christian (26 ans), Chance, D’Lila, Jessie (17 ans), et Love (17 mois).


La styliste de 51 ans a ensuite salué les mères des enfants de l’artiste pour avoir « élevé ces jeunes gens en voulant le meilleur pour eux ».


Une absente


Misa Hylton laisse également entrevoir que les femmes qui ont été en couple avec P. Diddy sont soudées, évoquant leur « effort mutuel pour soutenir » les « rêves » de leurs enfants. Une « éducation » à laquelle l’artiste ne semble pas avoir pris part au quotidien, y compris pour Jessie et D’Lila, encore mineures.


« La mère de deux des plus jeunes n’est plus là et cela a été notre devoir de les soutenir », ajoute Misa Hylton. Kim Porter, la mère des jumelles de 17 ans, de Christian Combs, est décédée en 2018 , à l’âge de 47 ans, d’une pneumonie. Elle était également la mère de Quincy, né d’une précédente relation et adopté par Puff Daddy. La mannequin et le rappeur ont été en couple pendant 13 ans, une relation orageuse au cours de laquelle ils ont souvent rompu. A son décès, Puff Daddy a déclaré que Kim Porter était « plus qu’une âme sœur » pour lui.


Misa Hylton conclut son message en souhaitant que « leur père fasse le travail personnel » nécessaire, lui qui a « besoin d’aide » pour se soigner. P. Diddy n’a pas réagi au message de son ex-compagne. Après la publication de la vidéo par CNN, qui est difficilement soutenable, il avait affiché un air contrit dans une vidéo vidéo pour évoquer cet acte « inexcusable ».


Cet extrait de vidéosurveillance datant de 2016 correspond point par point à la description d’une scène de violence décrite par Cassie lorsqu’elle avait porté plainte contre le rappeur à la fin de l’année 2023. P. Diddy avait tout d’abord nié avoir levé la main sur la chanteuse puis l’affaire avait été classée sans procès, les deux parties ayant passé un accord au bout de deux jours.


P. Diddy avait cru bon d’ajouter que son choix de régler le « différend » à l’amiable ne signifiait pas un aveu de culpabilité.


Le rôle de la justice


Si CNN n’a bien évidemment pas dévoilé comment elle a obtenu cette vidéo, Cassie avait affirmé que Puff Daddy avait payé l’hôtel 50.000 dollars pour récupérer l’enregistrement. Fin mars cette année, la police fédérale a organisé une perquisition simultanée dans les deux propriétés de l’artiste dans le cadre, visiblement, d’une enquête pour trafic sexuel. Aucune charge n’a pour l’instant été retenue contre lui.


De son côté, le procureur du comté de Los Angeles, où s’est déroulée l’agression de la chanteuse Cassie en 2016, a expliqué être dans l’incapacité de poursuivre P. Diddy, les faits étant prescrits. George Gascón a cependant encouragé, via un communiqué sur les réseaux sociaux, toute personne victime de violence à se manifester. Il a visiblement été entendu, puisque le mannequin Crystal McKinney a porté plainte contre Sean Combs, l’accusant de l’avoir droguée et agressée sexuellement en 2003.


Cela fait monter à six le nombre de plaintes déposées contre celui qui a fait changer son nom légalement pour « Love » en 2022.

0 vue0 commentaire

Comentarios


bottom of page