top of page

Monte-Carlo :Carlos Alcaraz forfait sur blessure, doit-on déjà s’inquiéter pour Roland-Garros ?


Vainqueur à Indian Wells le mois dernier, l’Espagnol de 20 ans sera l’autre grand absent du Masters 1000 de Monte-Carlo, en raison d’une blessure à l’avant-bras droit


Et si on se dirigeait tout droit vers un Roland-Garros 2024 non seulement sans Rafael Nadal mais aussi sans son jeune compatriote Carlos Alcaraz ? Le numéro 3 mondial vient en tout cas d’annoncer son forfait pour le tournoi Masters 1000 de Monte-Carlo, ce mardi sur les réseaux sociaux, en raison d’une blessure à l’avant-bras droit.


« J’ai travaillé jusqu’à la dernière minute à Monte-Carlo pour essayer de récupérer d’une compression du nerf médian au bras droit, mais ça n’a pas été possible et je ne suis pas en mesure de jouer », explique le joueur espagnol de 20 ans.


Celui-ci devait entrer en lice directement au deuxième tour mercredi contre le Canadien Felix Auger-Aliassime. Il sera remplacé dans le tableau par l’Italien Lorenzo Sonego, repêché des qualifications, annonce ce mardi l’ATP. « J’avais vraiment envie de jouer… A l’année prochaine ! » conclut le double vainqueur en Grand Chelem, qui n’a encore jamais gagné le moindre match de sa carrière à Monte-Carlo. Pour sa première participation en 2022, il était arrivé exténué après sa fructueuse tournée américaine (demi-finale à Indian Wells et titre à Miami), et il s’était incliné d’entrée face à l’Américain Sebastian Korda.


Un coup dur à quelques semaines de Roland-Garros


L’an dernier, il avait déjà déclaré forfait juste avant le début du tournoi. Ce forfait de Carlos Alcaraz semblait inéluctable au vu de ses derniers entraînements, durant lesquels il était apparu très diminué dimanche et lundi. Le récent vainqueur d’Indian Wells (avant d’être battu en quart à Miami par Grigor Dimitrov) ne faisait quasiment que des gammes de revers face à son coach Juan Carlos Ferrero, qui se situait au panier. Il n’avait pas disputé le moindre échange lors de ses deux derniers entraînements, ni frappé un seul coup droit.


Ce forfait n’est évidemment pas le meilleur moyen de lancer sa saison sur terre battue, alors que la grande échéance du printemps débutera dans un peu plus d’un mois pour lui à Roland-Garros (du 20 mai au 9 juin). Dans quel état physique seront les deux principales chances espagnoles d’ici-là, même si le cas Nadal s’annonce évidemment bien plus problématique ? Nul doute que les spectateurs de la Porte d’Auteuil croisent déjà les doigts pour qu’ils se rétablissent tous les deux.



0 vue0 commentaire

Comentários


bottom of page