top of page

New York : P. Diddy rend les « clés de la ville » à la demande du maire


L’édile a pris cette sanction après avoir vu la vidéo montrant le rappeur frapper une ex-compagne


Les conséquences des coups portés par Sean ‘Diddy’ Combs, alias P. Diddy, sur son ex, la chanteuse Cassie, en 2016, qu’il avait niés jusqu’à ce que CNN diffuse la vidéo le mois dernier, s’enchaînent.


Plus tôt ce mois-ci, le maire de New York, Eric Adams, a demandé dans une lettre à « Puffy » de lui rendre les « clés de la ville ». Cet honneur new-yorkais lui avait été décerné en septembre l’année dernière.


« Profondément troublé »


D’après la lettre, consultée par CNN , le maire de 63 ans a « fermement condamné » les actes de violence commis par l’ex-compagnon de la chanteuse dans les vidéos et s’est dit « solidaire » envers « tous les survivants de violences sexistes et domestiques ». Le courrier précise également que le comité en charge du titre honorifique avait pris la décision de le lui retirer.


La star du hip-hop de 54 ans s’est aussi vue retirer deux semaines plus tôt un diplôme honorifique que lui avait décerné l’université Howard, de Washington DC, en 2014. Le site officiel de l’établissement, dont la majorité des étudiants sont issus des minorités, avait alors déclaré dans un communiqué : « Le comportement de M. Combs (…) est si fondamentalement incompatible avec les valeurs et croyances fondamentales de l’université Howard qu’il n’est plus jugé digne de recevoir la plus haute distinction de l’institution. »


Une série de plaintes


Le passé trouble de l’interprète de I’ll Be Missing You l’a rattrapé l’an dernier lorsqu’il a fait l’objet de plusieurs plaintes pour violences physiques, sexuelles et/ou morales par d’anciennes petites amies ou collaboratrices, y compris Cassie Ventura, qu’il a fréquentée pendant près de 13 ans.


La chanteuse a porté plainte en novembre dernier pour viols et « comportements violents », avant de mettre fin à sa procédure en passant accord avec le rappeur. Après le tollé qu’a provoqué la publication de la vidéosurveillance, correspondant point par point à un des faits de violence qu’elle avait relaté dans sa plainte et que Puff Daddy avait nié , Cassie, 37 ans, a remercié ses proches et sa communauté sur les réseaux sociaux pour leurs messages de soutien.


« Ce voyage de guérison n’a pas de fin, mais ce soutien signifie tout pour moi. Merci », a-t-elle posté.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page