top of page

Nicki Minaj verbalisée aux Pays-Bas pour possession de cannabis


La rappeuse américaine a posté des photos de son interrogatoire


La rappeuse américaine Nicki Minaj a été mise à l’amende aux Pays-Bas après avoir été interpellée à l’aéroport d’Amsterdam en possession de cannabis , ont rapporté samedi des médias néerlandais. La chanteuse, qui devait donner dans la soirée un concert en Grande-Bretagne , a publié sur les réseaux sociaux des images d’elle pendant son interrogatoire.


La police a confirmé avoir arrêté une Américaine de 41 ans, mais a refusé de confirmer qu’il s’agissait de Nicki Minaj. « Nous ne confirmons jamais l’identité d’une personne détenue mais je peux confirmer que nous avons arrêté une femme de 41 ans soupçonnée d’avoir tenté d’exporter des drogues douces vers un autre pays », a déclaré Robert Kapel, porte-parole de la police militaire.


Idée reçue


La musicienne a été relâchée après le paiement d’une amende « raisonnable », a précisé le porte-parole, évoquant une « affaire classée ». La rappeuse a écrit sur X que les autorités néerlandaises avaient trouvé à l’aéroport Schiphol d’Amsterdam du cannabis dans des bagages appartenant selon elle à un garde du corps. « Gardez à l’esprit qu’ils ont pris mes sacs sans mon consentement », a-t-elle écrit sur X, assurant que son garde du corps avait reconnu que ces joints de cannabis lui appartenaient.


Contrairement à l’idée abondamment véhiculée à l’étranger, la vente et la consommation de haschich, de cannabis et de leurs dérivés, qui attirent depuis des décennies des fumeurs du monde entier ne sont pas légale aux Pays-Bas . Depuis les années 1970, les drogues dites douces y sont « tolérées », et « les autorités choisissent de ne pas poursuivre les contrevenants », selon le site Internet du gouvernement. Mais cultiver du cannabis reste illégal, tout comme son transport vers d’autres pays.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page