top of page

Rihanna, Lady Gaga, Selena Gomez… Pourquoi autant de stars lancent leurs marques de beauté ?


Lady Gaga vient de lancer sa marque « Haus Labs » en France mais elle ne fait qu’emboîter le pas à de nombreuses célébrités


Tout le monde s’y met. Rihanna avec «  Fenty Beauty » , Lady Gaga avec « Hauslabs », Ariana Grande avec « Rem Beauty », Selena Gomez avec « Rare Beauty »… et on peut continuer à remplir la liste des stars qui se sont lancées dans le milieu des cosmétiques. Une stratégie qui n’est absolument pas réservée aux personnalités féminines puisque le chanteur Harry Styles a lancé sa marque de beauté, « Pleasing », tandis que Pharrell Williams se diversifie de son côté avec « Humanrace ».


Pourquoi ces marques rencontrent autant de succès ? Qu’ont-elles en plus ? People a demandé à Carine Mamou, experte en stratégie de marque et communication digitale de décrypter les raisons de leurs succès.


Une grande audience à exploiter


Le business est fructueux et les plus jeunes stars n’attendent plus pour croquer leur part du gâteau. Le succès express de « Florence by Mills », marque de l’actrice de 20 ans, Millie Bobby Brown en témoigne. Et si les consommateurs mordent toujours à l’hameçon, c’est que ces nouvelles enseignes répondent toutes au critère essentiel de stratégie de marque : avoir une forte communauté. Experte en ce domaine, Carine Mamou affirme que ce point « est la clé de tout ». « Aujourd’hui, quand on a une audience, on peut vendre ce qu’on veut, tant que c’est cohérent avec qui on est », ajoute-t-elle.


Jusqu’ici, les stars se cantonnaient aux statuts d’ambassadrices, et d’égéries, se contentant d’avoir leurs noms et photos affichés sur les coffrets de parfums et quelques campagnes publicitaires. Mais l’ère des réseaux sociaux a changé la donne ! Elles ont compris qu’elles pouvaient « gagner plus » en usant directement leur pouvoir de recommandation via les nouvelles plateformes propices à ce type de contenus. C’est aussi ce principe qu’exploite le milieu de « l’influence ».


« Avoir un bon produit ça ne suffit plus pour vendre », avance l’experte en stratégie de marque. « Il faut d’abord se faire connaître. Dès que vous avez une audience, vous avez déjà fait la moitié du travail », poursuit-elle en citant le cas de Taylor Swift , qui pourrait juste avec son pouvoir de recommandation, «  influencer les élections américaines ».

0 vue0 commentaire

Σχόλια


bottom of page