top of page

Sylvie Tellier dément que Camille Cerf a été harcelée par Donald Trump


L’ancienne présidente du comité Miss France clarifie ce qu’il s’est passé lors de l’élection de Miss Univers en 2015


L’heure était à la mise au point pour Sylvie Tellier . Dans son ouvrage, Couronne et préjugés (éd. Fayard), l’ancienne présidente du comité Miss France raconte, entre autres, que Donald Trump n’était pas resté insensible au charme de Camille Cerf lors de l’élection de Miss Univers en 2015.


Fraîchement élue Miss France, Camille Cerf a en effet représenté la France au concours alors détenu par celui qui n’était pas encore devenu président des Etats-Unis. Dans son livre, Sylvie Tellier raconte que l’homme d’affaires, à nouveau en campagne , avait poursuivi sa Miss en voiturette de golf.


Cependant, il ne s’agissait pas de harcèlement sexuel.


Pas indifférent


« J’ai raconté qu’il la poursuivait et qu’il venait saluer les candidates et faire des selfies », a expliqué Sylvie Tellier sur le plateau de Touche pas à mon poste . « Camille Cerf n’a jamais été harcelée, j’ai vu ça dans les reprises. Je pense qu’elle n’a pas laissé Donald Trump (indifférent) parce que, vraiment, c’est son type de femme. »


Celle qui a quitté la direction des Miss France il y a deux ans ajoute que Camille Cerf n’a pas été la seule à plaire à l’ancien présentateur de The Apprentice .


« Il a été propriétaire de Miss Univers et Miss USA pendant énormément d’années et Donald Trump aimait assister à la présentation des candidates, et il avait trouvé Camille Cerf charmante comme il avait trouvé Malika Ménard charmante », ajoute-t-elle.


Plusieurs témoignages et condamnations


Une explication sans doute nécessaire alors que plusieurs femmes ont témoigné d’un comportement inapproprié de Donald Trump à leur égard. L’ancien chef de l’Etat a également été reconnu coupable de diffamation et responsable d’agression sexuelle sur la personne d’E Jean Carroll, une journaliste à qui il a été condamné de verser 83 millions de dollars en janvier. Donald Trump, qui a par ailleurs été reconnu coupable de falsifications de documents comptables le mois dernier dans l’affaire Stormy Daniels (une ancienne actrice de films X avec qui il a eu une liaison et dont il a acheté le silence pendant sa première campagne présidentielle), a annoncé son intention de faire appel.



0 vue0 commentaire

コメント


bottom of page