top of page

« Trop lisse », « idole des grands-mères », « partout à la télé »…Cyril Féraud répond aux critiques


L’animateur de 39 ans en a assez des attaques sans fondement autour de ses émissions à succès


Pourquoi tant de haine ? Cyril Féraud essuie pas mal de critiques ces derniers temps. Alors face aux questions de Jean-Pierre Foucault lors de l’émission Culture Médias, sur Europe 1, jeudi 18 avril, l’animateur phare de France Télévisions a pu régler ses comptes. 


À 39 ans, le présentateur enchaîne les succès télévisés : Slam , 100 % Logique, La Carte au Trésor, Thé floor , Duels en familles… Jean-Luc Lemoine n’a d’ailleurs pas hésité à le taquiner. « J’ai fait mes calculs, il y a à peu près 9h30 par semaine où Cyril n’est pas à l’antenne (…) Même dans Le Jour du seigneur, c’est lui qui donne l’Hostie au curé. »


Alors, trop de présence à la télé ? « Non parce que je n’ai jamais poussé personne dehors, je n’ai jamais pris la place de personne »,

s'est -il défendu . 


Ras le bol


Cyril Féraud en a également assez qu’on le prenne pour le gendre idéal et qu’on le trouve « trop lisse ». « J’en ai un peu marre parce que les gens qui disent ça ne regardent pas mes émissions, honnêtement », s’agace celui que certains pressentent pour prendre la relève de Michel Drucker . 


« Vous n’en avez pas marre que l’on dise tout le temps que vous êtes l’idole des grands-mères ? », a renchéri Jean-Pierre Foucault. « Non, je n’en ai pas marre », assure Cyril Féraud. « Ça a beaucoup changé, parce qu’aujourd’hui, tout le monde, aussi bien les enfants que les parents, regardent les émissions, y compris du samedi soir. »


De plus, l’animateur ne voit pas « pourquoi ça aurait été quelque chose de négatif. De se dire que quand on a plus de 60 ans, on est un sous-public, c’est absolument ridicule ! »


L’ancien présentateur de Qui veut gagner des millions, qui remplace en ce moment Thomas Isle sur Europe 1, ne pouvait qu’abonder dans son sens. « Vous parlez à un convaincu ! », a-t-il répondu avec humour. 

2 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page