top of page

Vianney réagit à l'affaire Kendji Girac avec une prise de parole très forte


Le chanteur Vianney a suivi la conférence de presse concernant l'affaire au coeur de laquelle se trouve son grand ami Kendji Girac. L'artiste a été touché par certains aspects de cette prise de parole et n'a pas hésité à partager son amertume.


Depuis plusieurs jours, Kendji Girac fait la Une des journaux et tout le monde s'inquiète pour lui. Ce jeudi 25 avril, Olivier Janson, procureur de la République de Mont-de-Marsan a donné une longue conférence de presse. Celle-ci était très attendue et a certainement été très suivie, notamment par Vianney , ami de Kendji qui a rapidement partagé son ressenti.


C'est sur Twitter, une fois la conférence terminée, que le chanteur qui a interprété le titre Le Feu avec Kendji Girac, a pris la parole. "Un procureur multi-casquettes ! J'espère que la presse people lui enverra des fleurs", écrit-il. Par ces mots, Vianney ne cache pas être visiblement écoeuré par la façon dont le procureur a tout déballé face aux caméras.

Bien sûr, l'homme de loi est revenu sur l'affaire mais il est aussi entré dans les détails de la vie intime de la star afin d'expliquer le geste désespéré de Kendji - la thèse de suicide volontaire ou simulée est retenue . La vie privée, conjugale de l'artiste, a donc été déballée, tout comme ses problèmes de couple et d’addictions , devant la France entière. Et c'est cela qui choque Vianney qui estime certainement que certains passages auraient pu rester privés.


Affaire Kendji, des révélations très intimes réalisées


Il est vrai que des révélations inattendues ont été faites aujourd'hui concernant cette triste affaire. Ainsi a-t-on appris que Kendji Girac consommait de l'alcool, souvent beaucoup et régulièrement. Au procureur, la femme du chanteur, Soraya, aurait décrit Kendji comme "étant l'objet de cuites de plus en plus nombreuses et de plus en plus longues, pouvant durer jusqu'à 48 heures, périodes durant lesquelles il faisait n'importe quoi. Une situation qui était de plus en plus difficile à gérer." Le chanteur de Gitano était aussi consommateur de cocaïne, "une à deux fois par semaine". Le papa d’Eva Alba en aurait d'ailleurs pris quelques heures avant le drame.


Lors de la conférence de presse du procureur, les problèmes du couple ont aussi été évoqués. C'est d'ailleurs quand Soraya a menacé de partir que Kendji Girac a eu ce geste terrible. "Il indique assumer aujourd'hui ce qu'il a fait tout en regrettant extrêmement fortement. Il maintient qu'il s'agit d'une simulation de suicide qui s'est déroulée telle qu'il ne l'imaginait pas. Je lui ai fait part de mes réserves sur ce point évoqué comme je l'ai fait pour vous, que les explications lui appartiennent dorénavant et que le travail judiciaire s'arrêtait et qu'il lui appartenait sans doute maintenant ainsi qu'à sa compagne de trouver des ressources ailleurs pour aller au-delà de cet évènement", a déclaré le procureur.

4 vues0 commentaire

コメント


bottom of page