top of page

Blake Fielder-Civil,l’ex-mari d’Amy Winehouse, donne son avis sur « Back to Black »


Voir le film a été pour lui « thérapeutique »


Blake Fielder-Civil est sorti soulagé de son visionnage de Back to Black, le biopic consacré à Amy Winehouse qui est sorti le week-end dernier au Royaume-Uni. Pour l’ex-mari de la regrettée chanteuse, le métrage réalisé par Sam Taylor-Johnson a l’avantage de ne pas se focaliser sur les problèmes d’addiction dont ils souffraient tous les deux là où de nombreux fans le tiennent encore responsable de la descente aux enfers de l’artiste.


« Il y a des parties du film qui m’ont donné l’impression de voir une représentation plus proche de la réalité de cette relation », a-t-il confié sur le plateau de Good Morning Britain . « À lire les commentaires des gens, je ne crois pas être tiré d’affaire ou être blanchi. Mais j’ai simplement l’impression que tout ne tourne pas autour de l’addiction (dans le film). »


Un pas vers la rédemption


« Il y avait bien des problèmes d’addiction et c’est ce qui faisait les gros titres et intéressait les paparazzi. Mais ce n’était qu’un aspect des choses. Notre relation a commencé comme toutes les relations », a poursuivi Blake Fielder-Civil qui, du coup, a trouvé le film « presque thérapeutique ».


« La réalisatrice a pensé qu’il devait y avoir un peu plus dans cette relation qu’un simple consommateur drogué, tel que l’on m’a dépeint, ou quelqu’un qui menait sinistrement Amy vers la dépendance, ce qui n’était pas le cas », a encore ajouté celui qui, pour rappel, avait admis publiquement avoir initié Amy Winehouse à l’héroïne. Enfin, Blake Fielder-Civil espère que Back to Black permettra au public d’avoir un regard plus nuancé sur lui et, peut-être, d’avoir un jour l’occasion de converser avec le père de la chanteuse, Mitch Winehouse. En tout cas, pour le public français, rendez-vous en salles le 24 avril prochain pour découvrir Back to Black.

2 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page