top of page

« J’ai peur de retourner chez moi », Emma Roberts obtient une ordonnance restrictive contre un stalker


La star de « American Horror Story » a obtenu une « interdiction d’approchée » visant un homme inquiétant qui s’est introduit chez elle à Los Angeles


Emma Roberts a obtenu une ordonnance restrictive d’une durée de cinq ans à l’encontre d’un homme qui se serait introduit chez elle à Los Angeles le mois dernier. La star de 33 ans a affirmé, via des documents judiciaires consultés par The Blast et TMZ , qu’un homme du nom de Melvin Jeffery Conley était parvenu à entrer chez elle en son absence et l’avait contactée sur son portable depuis son téléphone fixe.


Croyant d’abord qu’un proche avait tenté de l’appeler, l’actrice, qui a manqué le premier appel, a recomposé le numéro et fut surprise par son interlocuteur, qui l’a appelée « Emma » et a affirmé que cette dernière l’avait autorisé à s’introduire et rester chez elle .


« Emma »


« Alors qu’il était toujours présent à mon domicile, (Melvin Jeffery Conley) a utilisé ma ligne fixe pour appeler mon téléphone portable », a-t-elle expliqué dans les documents de sa plainte, d’après The Blast. « Au cours de la conversation, j’ai compris que l’appelant était un étranger et il a confirmé qu’il était toujours dans ma résidence. »


L’homme de 32 ans aurait également mentionné dans un texto le nom du fils de trois ans de la star, Rhodes, né de sa relation avec l’acteur Garrett Hedlund, dont elle est maintenant séparée.


« J’ai peur de retourner chez moi »


Ces prises de contact n’ont pas manqué de redoubler les inquiétudes de l’actrice quant aux intentions de son stalker à l’égard de sa famille : « Bien que les forces de l’ordre aient été immédiatement contactées, (Melvin Jeffery Conley) a échappé à l’arrestation et continue de m’envoyer des SMS inquiétants. J’ai une peur tenace et j’ai peur de retourner chez moi. »


Heureusement, la nièce de Julia Roberts a obtenu gain de cause auprès de la justice, comme l’a rapporté TMZ. Les tribunaux ont interdit à Melvin Jeffery Conley de s’approcher à moins de 100 mètres d’Emma Roberts et son fils, de leur domicile, de son lieu de travail et de l’école du garçonnet.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page