top of page

Kevin Spacey voudrait pouvoir reprendre les tournages


L’acteur, précédemment acquitté, fait face à de nouvelles accusations d’agressions sexuelles révélées dans le documentaire « Spacey Unmasked » sorti au début du mois .


Kevin Spacey aimerait bien mettre derrière lui toutes les accusations qui le tiennent éloigné des studios de cinéma depuis sept ans, mais de nouvelles accusations ont fait surface, que l’acteur a formellement démenti au début du mois.


La star de 64 ans, qui n’était pas apparue dans une émission télévisée depuis des années, s’est défendue dans une émission de Chris Cuomo pour News nation en faisant amende honorable. « J’essaie de montrer que j’ai écouté. J’ai appris. J’ai compris le message », a-t-il affirmé. « J’ai la ferme conviction que, quelles que soient les erreurs que j’ai commises dans ma vie, j’en ai payé le prix. »


Cependant, c’en est trop pour lui du mouvement # MeToo qui a « basculé très, très loin dans la direction de l’injustice ». « Nous devons également faire attention à ce que le curseur ne bascule pas trop loin dans l’autre direction », a-t-il ajouté.


Alliés de prestige


Cette fois, la star d’American Beauty est défendue par des alliés de choix, notamment les acteurs Liam Neeson et Sharon Stone qui ont soutenu son retour à Hollywood dans le Telegraph . Kevin Spacey prétend d’ailleurs avoir également reçu de nombreux messages de soutien en privé. « C’est une honte que nous en soyons arrivés à une société où les gens ont peur de dire ce qu’ils ressentent et craignent d’être annulés eux aussi », a-t-il ajouté.


Pour avancer, l’acteur a certifié qu’il aurait besoin d’un « journalisme honnête et d’efforts pour rapporter réellement ce qui se passe ». « Je veux prouver que je suis un homme de caractère. C’est à moi d’en assumer la responsabilité », a-t-il ajouté.


L’acteur de 64 ans a été acquitté l’an dernier des accusations le visant au Royaume-Uni et a gagné le procès intenté par l’acteur Anthony Rapp, qui affirme avoir reçu des avances sexuelles de sa part en 1986, alors qu’il avait 14 ans et que Kevin Spacey en avait 26.


En février, l’acteur a également versé 1 million de dollars à la société de production de la série à succès de Netflix House of Cards dans le cadre d’un accord mettant ainsi fin aux accusations de harcèlement sexuel portées par des hommes de l’équipe. Deux de ses affaires pénales américaines ont également été classées sans suite.


Or, dans le documentaire Spacey Unmasked, sorti au début du mois, dix hommes ont à nouveau formulé des allégations à l’encontre de l’acteur. Ce dernier a nié toutes les accusations, mais peine désormais à prendre son mal en patience.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page