top of page

Le roi Charles III s’attire les foudres de ses voisins en rendant Windsor payant pour tout le monde


Le souverain britannique a brisé par cette décision une tradition vieille de presque deux cents ans


Charles III a prouvé malgré lui que la crise financière touchait tout le monde. Le roi a en effet décidé de rendre payantes, à partir du 1er juin prochain, les visites du château de Windsor aux résidents locaux, qui avaient pourtant bénéficié depuis près de deux siècles d’un accès gratuit, d’après la BBC .


Afin de calmer toute indignation face à la fin de cette tradition de longue date très appréciée du voisinage, la Royal Collection Trust, qui gère des demeures royales , a pensé bien faire en leur proposant une réduction de 50%, pour des frais d’entrée s’élevant à 15 ou 16.50 £ (environ 18 euros) grâce à des cartes avantages accessibles en ligne.


Un lieu de tourisme populaire


Ce prix de consolation n’a cependant pas convaincu tout le monde, comme en témoigne un candidat parlementaire libéral-démocrate basé à Windsor.


« Pendant la saison, les habitants accueillent volontiers les touristes dans leurs magasins et leurs restaurants, ils les conduisent en taxi et sont heureux de leur donner des indications dans la rue », a déclaré Julian Tisi, en relevant les efforts des résidents pour faire vivre le tourisme dans la région et leur droit à des avantages pour cette raison. « En retour, nous vivons et travaillons à proximité de l’un des bâtiments les plus emblématiques du monde et nous le visitons quand nous le souhaitons. »


Des recherches d’avantages


De son côté, la Royal Collection Trust a défendu ses propres efforts pour rendre les lieux accessibles à un plus grand nombre de personnes. « Nous continuons à chercher des moyens de rendre le château aussi accessible que possible aux visiteurs de la région », a déclaré un porte-parole cité par la BBC. « Les initiatives actuelles comprennent des visites gratuites pour les organisations communautaires travaillant avec des groupes sous-représentés, ainsi qu’une subvention de voyage et un programme d’accès pour les écoles travaillant avec des enfants issus de milieux économiquement défavorisés. »


Le château de Windsor, situé dans le Berkshire, en Angleterre, à quelques kilomètres de Londres, est vieux de 1.000 ans et sert de résidence royale et de bureau pour le monarque. Buckingham Palace reste cependant la résidence principale officielle de la monarchie britannique, la reine Elizabeth II s’y était installée à temps plein avec son époux, le prince Philip, pendant la pandémie de Covid-19.


Windsor est ouvert aux visiteurs et a été le lieu, notamment grâce à sa chapelle Saint-Georges, de mariages pour certains membres de la famille royale, comme le prince Harry et Meghan Markle en 2018, et de repos éternel pour d’autres, comme la défunte Elizabeth II aux côtés de ses parents, sa sœur et son mari, le prince Philip.

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page